Dispositifs en ville

Le livre en ville

Cet été, Le Siècle de Coiffard se déploie dans la ville par le biais d’un dispositif original qui s’inscrit dans l’édition 2019 du Voyage à Nantes

 

en savoir plus

C'est quoi ?


C'EST QUOI ?
Quand le livre s’invite dans la ville

Été 2019

Cet été, Le Siècle de Coiffard  se déploie dans la ville par le biais d’un dispositif original qui s’inscrit dans l’édition 2019 du Voyage à Nantes. Un dispositif audio tout d’abord, qui donne toute sa visibilité à la littérature dans l’espace urbain. Une création artistique ensuite, qui incarne une mémoire vivante  (celle du fondateur Achille Coiffard /et celle de la ville de Nantes) et qui symbolise la force de l’esprit libre, véritable manifeste de la librairie et du lecteur/ lectrice.




Actus


COIFFARD J’ÉCOUTE   
Les cabines téléphoniques sont arrivées à Nantes 

Mercredi 23 janvier

Parties de Belgique, nos 2 cabines Londoniennes ont fait la route sans encombre jusqu’à Nantes. Elles sont belles même dans leur « jus » ! Avant d’être installées dans la ville, elles vont être entièrement démontées, nettoyées, relookées pour accueillir le dispositif audio « Coiffard, j’écoute ». Un travail d’orfèvre qui va être réalisé de février à juin 2019.

 


Coiffard, j'écoute ?


Infos pratiques
Une création Apapa Rosenthal en partenariat avec les éditions Gallimard et Hachette.
Dispositif en ville à partir du 5 juillet - Édition 2019 du Voyage à Nantes

DISPOSITIF DANS LA VILLE
Coiffard, j’écoute ?

Été 2019

Parcourir la ville et se poser dans le secret d’une cabine téléphonique pour écouter des extraits de Moby Dick, de 1984, ou encore du Vieil homme et la mer.

Le dispositif conçu par l’agence de design Apapa Rosenthal propose d’installer 2 cabines anglaises (d’origine), la première rue de la Fosse à deux pas de la librairie Coiffard et la seconde sur l’île de Nantes à proximité du Tome 3. En plaçant la littérature au cœur de la ville, le dispositif artistique se propose de rendre « visible » et audible la voix intérieure, celle qui nourrit l’âme dans l’intimité des livres. Les extraits sont issus des catalogues audio des éditeurs Gallimard et Hachette.

« La littérature ne cherche pas à convaincre, elle nourrit l’âme de l’Humanité » Paul Auster – Revue America

 

 


Le liseur au canari


DISPOSITIF DANS LA VILLE
Le Liseur au Canari

Été 2019

Le dispositif artistique crée pour les 100 ans de la librairie prend la forme d’une oeuvre sculpturale qui trouvera place rue de la Fosse, en surplomb de l’enseigne du Tome 2. Conçue par l’artiste plasticien et designer Stéphane Phélippot, le liseur au canari est assurément l’objet d’un aimable et libre détournement, une revisitation malicieuse d’un classique. Le liseur au canari emprunte en effet au Penseur de Rodin sa position si singulière et son modèle si puissant (et un brin « ostentatoire »). A l’instar du Penseur (incarnation de Dante observant les cercles de l’Enfer en méditant sur son oeuvre), le liseur au canari, en « mineur éclairé des heures sombres », revient lui aussi de l’Enfer mais il ne rumine pas l’histoire du passé (tout au plus la digère-t-il lentement avec circonspection et sagesse) ; absorbé par sa lecture, il offre une figure apaisée mais déterminée, l’incarnation d’un esprit libre et lucide. Véritable manifeste de la librairie, il représente la conscience en éveil, le pouvoir de la transformation et la quête de soi qu’offrent la lecture et plus largement la connaissance. Une librairie indépendante, c’est une terre promise, un chant de liberté dans la cité.

 

 

 



Infos pratiques
Œuvre visible rue de la Fosse à partir de Juillet 2019

LE LISEUR AU CANARI
Une création de Stéphane Phélippot

Été 2019

Artiste pluridisciplinaire et indiscipliné, préférant depuis toujours l’école buissonnière aux chemins balisés de l’Art (une première exposition dans un Conforama, une autre, dix ans plus tard, dans une galerie d’art où il cède l’espace qu’on lui allouait à des SDF pour passer l’hiver), Stéphane-V Phélippot pratique l’art de la fugue et du camouflage où le confidentiel et le clair-obscur l’emportent souvent sur l’officiel et la clarté. Libre, hermétique aux classifications (Lauréat des « Inclassables » - AFAA/CALQ Montréal, 1998) comme au carriérisme, il interagit avec son contexte au bon gré d’une vie tout à la fois dissipée et aimablement rangée (il est designer au sein de l’agence Apapa Rosenthal, qu’il conduit depuis dix ans avec sa compagne).

S-V.P travaille à l’élaboration d’une oeuvre intitulée « Les Parallèles confondues », conçue dans l’interstice qui sépare ou réunit l’art et la vie. Journal intime où il s’invente des hétéronymes, fait intervenir des comédiens ou des membres de sa famille pour rejouer une vie devenue une oeuvre, pour interpréter un réel confondu avec une fiction. Actions de rue, détournements d’objets, écritures et lectures, installations dans des galeries, films, photographies et essais radiophoniques. Il passe d’un dispositif à un autre afin de donner à ce projet la complexité d’une fable moderne.
 
Anne Tronche / in catalogue Gina Pane, rétrospective – 2000

 


La nuit du siècle


Bientôt des nouvelles de La Nuit du SIÈCLE



 

 

 

 


Tome 3


OUVERTURE D’UN TOME 3
Une librairie sur l’île de Nantes

Juin 2019

Le Siècle de Coiffard a pour ambition d’écrire une nouvelle page de l’histoire de Coiffard en inaugurant une librairie éphémère sur  l’île de Nantes ! Le TOME 3 proposera une sélection de nouveautés et de livres en version originale, et accueillera diverses animations. On pourra y trouver également tous les objets estampillés Le Siècle (éditions limitées).Tenus secret pour le moment, le lieu d’implantation et le concept de cette nouvelle librairie seront dévoilés en Mai 2019.

 


scroll top